IMPORTANT : La dernière réponse de Xavier Darcos aux EVS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

IMPORTANT : La dernière réponse de Xavier Darcos aux EVS

Message par Admin le Lun 10 Mar - 20:20

http://exil.ac.eu.org/spip.php?article1877


La dernière réponse de Xavier Darcos aux EVS

samedi 8 mars 2008, par *, AC ! 54

Suite à l'audience accordée début février au Collectif EVS 54, soutenu par le
SNuipp54, Sud-Education Lorraine et AC ! 54, Michèle Pilot, Vice-Présidente du
Conseil Général de Meurthe-et-Moselle demandait à Xavier Darcos d'apporter des
réponses claires aux questions que se posent les EVS
, dont l'utilité n'est plus
à démontrer tant leur intégration et leur professionnalisme sont salués par les
équipes éducatives dont j'ai la conviction de croire qu'ils sont membres à part
entière.

Elle soulignait que les liens créés avec les enfants et les complémentarités
développées avec les enseignants montrent combien la pérennisation de ces postes
est indispensable, et réclamait pour les EVS actuellement en place une
intégration définitive au sein de l'Education Nationale
.

Elle rappelait par ailleurs qu'en juillet 2007, le Conseil Général de
Meurthe-et-Moselle avait conditionné le renouvellement des CAV des allocataires
du RMI à un engagement ferme à proposer et mettre en ouvre un véritable plan de
formation
, regrettait que rien de probant n'ait été réalisé, quand bien même la
formation professionnelle constitue une obligation formelle de l'employeur et
demandait quel était l'accompagnement prévu pour celles et ceux dont le contrat
ne serait pas renouvelé.

Dans sa réponse, qui vient de nous être communiquée, Xavier Darcos annonce que
les CAE et CAV arrivant à échéance au cours de l'année 2008, seront renouvelés
lorsque les bénéficiaires exercent des fonctions d'assistance administrative aux
directeurs d'école ou d'accompagnateur d'élèves handicapés. Un nouveau contrat
pourra donc être conclu pour les mêmes fonctions si cette solution est la plus
appropriée.


Les contrats employés par l'Education Nationale et afférents à d'autres emplois
de vie scolaire dans les établissements scolaires du second degré, seront pour
leur part reconduits dans les mêmes conditions, à hauteur de un pour deux
départs.


Le ministre déclare également que l'Education nationale propose des actions de
formation en adéquation avec les besoins du poste et le projet professionnel de
la personne (.) dans le cadre du plan académique de formation des contrats aidés
qui mobilisera l'ensemble des potentialités du système éducatif (GRETA,.), que
l'accès à la VAE est proposé notamment par la diffusion des dossiers de VAE aux
agents en exercice par les services académiques, et par l'organisation
d'entretiens de sensibilisation au moment du recrutement ou du renouvellement et
qu'afin de permettre aux bénéficiaires de capitaliser leurs compétences, ceux-ci
reçoivent une attestation de compétence établie par les rectorats qui leur
permette la valorisation de leur expérience professionnelle.

Il précise qu'une convention conjointe Education nationale-Service public de
l'emploi formalisera notamment :
- les modalités d'information de chaque salarié tout au long de son contrat
aidé,
- les modalités de suivi et de pilotage des mesures d'accompagnement et de
formation,
- la désignation de référents à l'Education nationale ainsi qu'à l'ANPE chargés
de concourir notamment à l'adaptation au poste, l'appui à l'élaboration du
projet professionnel du salarié, et la réalisation d'entretiens trois mois avant
la fin du contrat.

Xavier Darcos conclut en affirmant que la collaboration étroite des services
académiques et du service public de l'emploi doit permettre d'accompagner, dans
les meilleures conditions possibles, les salariés en contrats aidés à l'échéance
de leur contrat.

---------------------
Ces réponses confirment les craintes et les inquiétudes des EVS :

- les renouvellements s'inscrivent toujours dans le cadre de contrats aidés de 6
mois et seuls sont susceptibles d'être renouvelés ceux dont la durée maximale ne
dépasse pas 24 mois pour les CAE et 36 mois pour les CAV, renouvellement
compris.

- un contrat sur deux ne sera pas renouvelé dans les lycées et collèges.

- les actions de formation prévues consistent essentiellement à accompagner vers
la sortie les EVS dont les contrats ne seront pas renouvelés.

- l'accès à la VAE est présentée comme une solution pertinente pour les EVS dont
les contrats arrivent à échéance, ce qui relève d'une méconnaissance assez
troublante de la réalité du parcours particulièrement long et difficile de ce
dispositif qui ne peut de toute façon être utilisé qu'après trois ans
d'expérience professionnelle, ce qui exclut d'emblée les CAE.

- aucune réponse n'est donnée concernant la pérennisation des emplois et
l'intégration des personnels au sein de l'Education Nationale.
Les EVS, qui en ont assez des contrats précaires sous-payés que l'on s'obstine à
leur proposer, continueront à se mobiliser pour imposer :

- la création de postes statutaires correspondant aux nouveaux métiers
d'assistant administratif des établissements scolaires et d'auxiliaire de vie
pour les élèves porteurs de handicap

- et pour les personnels actuellement en place, et ceux dont les contrats n'ont
pas été ou ne seront pas renouvelés, une formation qualifiante permettant
d'accéder à ces emplois ou à des emplois similaires à plein temps correctement
rémunérés.

Admin
Admin

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 06/03/2008

http://precaireseduc73-74.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum