Le SNUipp74 soutient le Collectif des Précaires de l'EN Savoie - Haute Savoie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le SNUipp74 soutient le Collectif des Précaires de l'EN Savoie - Haute Savoie

Message par Marie-Pierre Verrié le Sam 22 Mar - 13:48

La période actuelle est marquée par une explosion de la précarité.
A notre revendication d'aide à la scolarisation des enfants en situation de handicap, au fonctionnement des écoles... les différents ministères ont toujours répondu par un recrutement de plus en plus important de personnels de plus en plus précaires, en même temps qu'ils supprimaient des postes, refusaient le recrutement suffisant d'enseignants, ne répondant pas à notre demande de « Plus de maîtres que de classes ».
L’accumulation de missions et de tâches nouvelles, les dégradations des conditions de travail des enseignants qui en découlent nécessitent des professionnels aux compétences
multiples. Les dispositifs d'emplois aidés qui se sont succédé depuis 1997 ont entraîné un développement de la précarité dans les écoles : emplois-jeunes, assistants d’éducation, EVS, AVS, contractuels LV… La dégradation des conditions d'emploi et de rémunération est régulière : temps partiel imposé, rémunération au SMIC horaire, contrats à durée déterminée, problèmes de renouvellement …
Le SNUipp, avec la FSU, exige l'arrêt du recours à l’emploi précaire. Il demande que soient assurées aux personnes recrutées sur ces contrats, une formation et une prise en compte de la qualification acquise avec garantie de débouchés, y compris en permettant l’accès à l’une des trois fonctions publiques pour ceux qui le souhaitent, avec évolution de carrière. Dans l’immédiat, il faut des garanties pour les personnels précaires actuellement sous contrat : salaire, droits, actions sociales dont sont exclus les contrats précaires recrutés par les EPLE, temps et organisation du travail, formation …
Parallèlement, la création des postes statutaires correspondants aux métiers/missions, actuellement occupés par les emplois vie scolaire et les assistants d’éducation, est nécessaire. Pour cela, il faut que ces nouveaux emplois soient clairement définis avec leur niveau de recrutement et de qualification exigés en fonction des missions. Ces emplois doivent relever de la fonction publique d’état ou territoriale. La création d'emplois nouveaux ne se substitue pas aux emplois manquants d'enseignants, de personnels médicaux, sanitaires et sociaux (médecins, infirmières, assistantes sociales...) recrutés par l'Education Nationale, afin de mettre en place une véritable politique de prévention et de suivi des enfants et de leurs familles.

Pour le SNUipp 74
Philip DOMERGUE
Secrétaire départemental

Marie-Pierre Verrié

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 11/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum